Iran : ces femmes venues en Roumanie « pour la liberté »

| |

Depuis Bucarest, elles assistent à la révolte féministe qui secoue leur pays. Ces Iraniennes ont trouvé la liberté en Roumanie mais n’ont jamais oublié leur rencontre avec la police des mœurs et craignent aujourd’hui pour la sécurité de leurs proches. Témoignages.

Adapté par Florentin Cassonnet (article original) Les femmes se révoltent en Iran et, comme lors de la révolte de 2019, le pays est à nouveau privé d’Internet. À 3000 km de là, les Iraniennes vivant à Bucarest assistent de loin à ces nouvelles manifestations sanglantes qui déchirent leur pays et mettent leurs proches en danger. Elles se sentent impuissantes mais peuvent relayer les voix de leurs compatriotes qui se battent pour leurs droits. « J’ai enfin réussi à parler à ma sœur après trois jours sans internet, mais c’était faible, je pouvais à peine comprendre ce qu’elle disait », confie Maryam [1], une graphiste de 52 ans établie à Bucarest. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous