Bulgarie : le tsar Simeon II, ses riches amis arabes et les biens de la Couronne

| |

Investissements saoudiens contre biens immobiliers royaux ? Depuis quelques jours à Sofia, la rumeur d’un « rapprochement historique » entre la Bulgarie et l’Arabie Saoudite se propage. À l’origine, le désir du roi Siméon II de Saxe-Cobourg-Gotha de récupérer les biens familiaux, nationalisés par le régime communiste et auxquels la justice lui refuse l’accès depuis bientôt dix ans.

Par Tatiana Vaksberg Lundi 4 décembre, la ministre de la justice Tzetzka Tzatcheva a annoncé qu’une loi spéciale serait votée pour contourner une série de décisions juridiques. Il s’agit de la dernière et de la plus importante résolution de tout un ensemble de choix gouvernementaux qui favorisent les intérêts de la famille royale, et derrières lesquels de nombreux analystes voient une affaire rondement menée : Simeon va acquérir les biens royaux en échange de sa bonne volonté de partager ses contacts dans le monde arabe avec le gouvernement bulgare. La question a été soulevée la semaine dernière, lors d’une « visite historique » du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous