Croatie : l’incendie de Split met le feu à la maison HDZ

|

La Présidente de la République accuse le gouvernement d’incompétence, le ministre de la Défense met sa démission dans la balance... Les incendies qui ont ravagé la côte dalmate, menaçant directement la grande ville de Split, ont provoqué une vive tension au sein de l’exécutif croate.

Par Giovanni Vale Vingt-quatre heures d’enfer. C’est ainsi que la presse croate a décrit le violent incendie qui a touché la Dalmatie en début de semaine. Une quinzaine de feux le long de la côte ont obligé les sapeurs-pompiers croates a intervenir en même temps sur de nombreux fronts, notamment lorsque la banlieue de Split - deuxième ville du pays - a été menacée par les flammes. Au total, quelques 380 pompiers et 200 volontaires sont intervenus sur les collines entourant Split, tandis que 4500 hectares étaient ravagés par le feu, qui a aussi détruit une douzaine de bâtiments et d’habitations. Mardi matin, quand la situation est rentrée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous