In memoriam : Predrag Lucić, journaliste de toutes les résistances, est décédé

Le fondateur du Feral Tribune est décédé à Split ce mercredi à l’âge de 53 ans. Feral fut l’une des seules voix indépendantes dans la Croatie de Franjo Tuđman. Un hebdomadaire au style proche de celui de Charlie Hebdo, mais résolument opposé à tous les nationalismes.

Par la rédaction Predrag Lucić est né le 12 février 1964 à Split, où il a terminé ses études primaires et secondaires. Il a ensuite étudié le théâtre et la réalisation radiophonique à la Faculté des Arts dramatiques de Belgrade. Il a notamment publié Greatest Shits - Antologija suvremene hrvatske gluposti (« Greatest Shits — une anthologie de la bêtise croate contemporain ») avec Boris Dežulović, un recueil de haïkus Haiku jebem ti maiku (« Haïkus nique ta mère »), Ljubavnici iz Verone (« Les Amants de Vérone ») et Bezgaća povijesne zbiljnosti 1 i 2 (« Bezgaća réalité historique 1 et 2 »). En janvier 1985, il se met à collaborer occasionnellement au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous