Yougoslavie : Marijan Beneš, boxeur, musicien et poète devant l’éternel

| |

Légende de la boxe yougoslave et champion d’Europe amateur et professionnel, Marijan Beneš s’est éteint le 4 septembre à Banja Luka à l’âge de 67 ans des suites d’une longue maladie. Musicien et poète, cet humaniste « croate, bosnien et serbe » avait aussi fondé une école de boxe pour les enfants rroms.

Par Chloé Billon Né en 1951 à Belgrade, Marijan Beneš déménage en 1967 à Banja Luka et devient membre du club de boxe BK Slavija, auquel il restera toujours fidèle. Après une brillante carrière amateur, couronnée par une médaille d’or au championnat d’Europe de 1973 à Belgrade, il passe professionnel en 1977, et remporte le titre de champion des super-légers de l’European Boxing Union en 1979, détrônant le français Gilbert Cohen. Connu pour ses « poings d’acier », Beneš a remporté 32 des 39 matches professionnels disputés, dont 21 par K.O. Avec Mate Parlov et Anton Josipović, il était la gloire de la boxe yougoslave. Suite à une blessure à l’œil (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous