« Il était une fois et jamais plus » : souvenons-nous des enfants victimes de la guerre du Kosovo

| |

La robe rouge à pois d’Ardiana, les billes d’Arbër, les photos de Hanumsha, Merita, Zana, et tant d’autres... À Pristina, une exposition de photos et d’objets des enfants victimes de la guerre retrace l’histoire de ces jeunes disparus il y a 21 ans. Reportage.

Par Nerimane Kamberi Un mur avec une longue, trop longue liste de noms d’enfants victimes de la guerre. Comme tout mémorial, on le longe en silence. Si on en a la force, on s’arrête et on lit. Hanumsha Berisha, Merita Berisha, Zana Berisha, Arta Berisha, Redon Berisha... Ceux-là sont les enfants d’une même famille tués par les Serbes en mars 1999 à Suhareka. Leurs identités figurent là parmi de nombreuses autres. Des enfants qui ne voulaient pas jouer à la guerre que se faisaient les adultes, mais qui y ont quand même perdu la vie. Leurs noms, leurs photos – 320 – et des objets leur ayant appartenu sont exposés à la bibliothèque Hivzi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous