Festival du cinéma d’auteur de Belgrade : « expérimenter, être incohérent, s’interroger »

| |

Belgrade accueille la 25e édition du Festival du cinéma d’auteur, du 22 au 30 novembre. Cette année encore, la sélection Brave Balkans (« Hrabri Balkan ») ouvre une fenêtre sur les créativités multiples des cinéastes des Balkans. Entretien avec Maša Seničić, qui sélectionne avec Stefan Ivančić les films en compétition.

Propos recueillis par Nikola Radić Un programme éclectique qui témoigne du talent et de la pluralité des cinéastes de la péninsule balkanique. C’est ainsi que l’on pourrait décrire la sélection Brave Balkans (« Hrabri Balkan »), programmée depuis 2015 par Stefan Ivančić et Maša Seničić dans le cadre du Festival du cinéma d’auteur de Belgrade. Ce dernier fête du 22 au 30 novembre son 25e anniversaire. Neuf oeuvres sont en compétition pour le meilleur film Brave Balkans, dont Take me somewhere nice de la cinéaste bosno-néerlandaise Ena Sendijarević ou encore Oroslan du réalisateur slovène Matjaž Ivanišin. Courrier des Balkans (CdB) : La sélection Brave (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous