Roumanie : le drame des respirateurs fait tomber le ministre de la Santé

| |

Lundi, trois femmes sont mortes à cause de respirateurs dysfonctionnels dans une unité mobile de soins intensifs à Bucarest. Ce nouvel accident n’est que l’énième d’une interminable série dans les hôpitaux de Roumanie. Déjà sur la sellette, le ministre Vlad Voiculescu a été démis de ses fonctions, entraînant la coalition au pouvoir dans sa première crise politique.

Par Florentin Cassonnet Deux mois après l’incendie à l’Institut Matei Balş pour les maladies infectieuses, qui a fait cinq morts, un nouveau scandale met de nouveau en lumière les terribles insuffisances du système hospitalier roumain. Trois patientes atteintes de covid-19 sont mortes à cause d’un dysfonctionnement des respirateurs auxquels elles étaient reliées. L’accident a eu lieu à Bucarest dans un container aménagé en unité mobile de soins intensifs dans la cour de l’hôpital Victor Babeş, spécialisé dans les maladies infectieuses. Ce type d’unités mobiles a été installé à cause du manque de places dans cet hôpital, l’un des plus en pointe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous