Bosnie-Herzégovine : le scandale du foyer pour mineurs de Čitluk

| |

Jusqu’en 2012, le foyer pour mineurs de Čitluk n’était ni déclaré, ni contrôlé par l’État. Pendant des années, le prêtre franciscain Kornelije Kordić a abusé sexuellement de jeunes pensionnaires. Ces dernières travaillaient aussi gratuitement dans un hôtel de Međugorje. Celles-ci ont décidé de briser le silence. Par contre, l’Eglise se tait. Reportage.

Traduit par Chloé Billon De 2001 à 2014, les pensionnaires du Foyer pour mineurs de Čitluk, en Herzégovine, ont été abusées sexuellement par le prêtre franciscain Kornelije Kordić. Il s’attaquait principalement à des petites filles âgées de dix à douze ans, parfois atteintes de retard de développement. Les victimes ont osé témoigner en 2019, d’abord dans les pages de Novosti, puis dans l’émission Potraga (« Enquête ») sur RTL. Mais le scandale ne s’arrête pas au silence des autorités religieuses : à l’époque des abus sur les enfants placés, le Foyer pour mineurs Jean-Paul II de Čitluk fonctionnait de manière illégale, a confirmé le ministère de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous