Bosnie : en Herzégovine, l’immortelle a tué les rêves de nombreux apprentis paysans

| |

Il y a une décennie, de nombreux habitants d’Herzégovine se sont lancés à corps perdu dans la production d’immortelle. La rumeur prétendait que la production syrienne était en chute libre et qu’un marché était à conquérir. Mais cette fièvre de l’or jaune a fini par faire s’effondrer le marché. Chronique d’un coup de poker raté.

Par Aline Cateux La culture de l’immortelle [1] en Herzégovine aurait pu se transformer en conte de fées pour cette région aride sur laquelle pas grand-chose ne pousse. Tout commence il y a une petite décennie avec une rumeur jamais vérifiée : du fait de la guerre, la production d’immortelle syrienne est à l’arrêt, il y a pénurie, les prix s’envolent, voilà la chance de l’Herzégovine. D’où est partie cette rumeur ? Mystère. Avec le recul, elle fait amèrement sourire : la Syrie n’a jamais produit de quantités significatives d’immortelle. En tout cas, beaucoup de gens se lancent dans cette nouvelle culture. L’immortelle, fleur aux qualités (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous