Handicap en Bosnie-Herzégovine : le long chemin vers l’inclusion

| |

En décembre 2019, une députée d’opposition révélait les mauvais traitements infligés à des enfants handicapés à l’institut spécialisé de Pazarić. Le scandale avait suscité une très vive émotion et poussé le gouvernement de la Fédération à ouvrir une enquête. Mais un an après, peu de choses ont vraiment changé. Reportage.

Par Marion Roussey et Nina Šćepanović Objectifs de son association : proposer un soutien psychologique, logistique et matériel à toutes les familles ayant un membre handicapé « quel que soit l’âge, le type et le degré de handicap ». Actuellement, l’association suit plus de 700 familles dans le canton de Sarajevo. Elle a servi de modèle à l’ouverture de six autres centres d’accueil à travers le pays. Pour Ines Kavalec, la nouvelle loi serait un grand pas en avant. « Elle permettrait que les enfants soient mieux intégrés dans la société en donnant plus de pouvoir et de moyens aux familles et en allant vers une désinstitutionnalisation de l’aide (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous