Guerre en Ukraine : les réfugiés roms ne sont nulle part les bienvenus

| |

Depuis le début de l’invasion russe, les Roms qui fuient massivement l’Ukraine ne sont pas les bienvenus dans les pays voisins, comme en Moldavie ou en Roumanie. Victimes de ségrégation ou de mauvais traitements, certains préfèrent rentrer en Ukraine. Les explications de l’ERRC.

Traduit par Chloé Billon (article original) Plus de 6,8 millions de personnes ont fui l’Ukraine depuis le début de la guerre, le 24 février. Parmi elles, de nombreux Roms. Ils sont confrontés aux mêmes dangers mais sont loin de recevoir les mêmes traitements. Dès leur arrivée dans la Moldavie voisine, ils sont souvent séparés et hébergés dans des logements insalubres, parfois contraints de puiser l’eau dans les toilettes, comme le rapporte le Centre européen pour les droits des Roms (ERRC). « Pourquoi une forme de racisme qui perdure et devient de plus en plus complexe depuis 500 ans disparaîtrait-elle soudainement devant une énième guerre en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous