Guerre du Kosovo : Esat Bicurri, le destin assassiné d’un chanteur à la voix d’or

| |

Avant la guerre, Esat Bicurri était une vedette de la chanson populaire au Kosovo. Début mai 1999, les forces serbes l’ont abattu et sa dépouille a été transportée et enterrée dans un charnier près de Belgrade. Sa famille attend toujours que justice soit rendue.

Adapté par Simon Rico (Article original) Ce soir du 6 mai 1999, la guerre fait rage au Kosovo. Depuis plus d’un mois, les avions de l’Otan bombardent la Yougoslavie de Slobodan Milošević, mais sur le terrain son armée se bat toujours contre la guérilla albanaise. À Gjakova/Djakovica, Esat Bicurri sort de chez lui pour prendre son quart : c’est à son tour de surveiller le quartier de cette ville du sud-ouest du Kosovo, au pied des montagnes qui marquent la frontière de l’Albanie.

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous