« Guerre de la 5G » : la Bulgarie, le Kosovo et la Macédoine du Nord se rangent du côté des États-Unis

| |

La bataille géopolitico-industrielle qui oppose la Chine et les États-Unis autour de la 5G a aussi lieu dans les Balkans. Après la Roumanie et la Grèce, trois nouveaux pays de la région se sont ralliées à l’initiative américaine « Clean Network », qui vise à exclure les géants des télécoms chinois Huawei et ZTE des appels d’offres pour la mise en œuvre de la technologie 5G dans ces pays.

C’est l’un des résultats de la dernière tournée régionale du secrétaire d’État américain Mike Pompeo : la Bulgarie, du Kosovo et de la Macédoine du Nord ont signé le 23 octobre le mémorandum américain « Clean Network » sur la sécurité de la 5G, établi pour barrer la route aux géants chinois des télécommunications Huawei et ZTE, considérés comme des entreprises « non fiables ». L’initiative vise à ce que les gouvernements et les entreprises de télécommunications travaillent ensemble pour protéger leurs intérêts nationaux et la vie privée de leurs citoyens contre les « interventions agressives d’acteurs malveillants, comme le Parti communiste chinois », a déclaré le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous