Guerre de Bosnie-Herzégovine : acquittement de Naser Orić

| |

Naser Orić, l’ancien commandant de la défense de l’enclave de Srebrenica, a été acquitté des soupçons de crimes de guerre qui pesaient contre lui. La justice a estimé que l’accusation avait échoué « à lever tous les doutes ».

Par la rédaction (Avec Agences) - La justice de Sarajevo a acquitté Naser Orić, 50 ans, et Sabahudin Muhić, ancien soldat de l’armée bosniaque, des crimes de guerre dont ils étaient accusés. L’ancien commandant et son subordonné étaient soupçonnés d’avoir tué trois Serbes, prisonniers dans les villages de Zalazje, Lolici et Kunjerac, en 1992. Le juge Šaban Maksumić a souligné que l’accusation avait échoué à « lever tous les doutes ». « La justice a triomphé », s’est félicité Naser Orić à la sortie du tribunal. « Tous ceux qui ont suivi le procès ne pouvaient s’attendre qu’à ce verdict », a de son côté souligné l’avocate Lejla Čović. « Ce n’est cependant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous