Grèce : la saison touristique débute mal, l’inquiétude grandit

| |

Depuis le 1er juillet, tous les aéroports grecs accueillent de nouveau des visiteurs de l’étranger, mais la saison a du mal à démarrer et l’inquiétude commence à monter, alors que le secteur du tourisme pèse plus de 20% du PIB du pays. Reportage à Santorin.

Par Marina Rafenberg Le 13 juin, le Premier ministre Kyriákos Mitsotákis lançait depuis Santorin un message au monde, afin d’inciter les touristes à revenir en Grèce. Mais ici, le moral est en berne. Dans les ruelles de Fira, la petite capitale de l’île, quelques Athéniens profitent des prix avantageux proposés par les hôteliers, mais les touristes étrangers sont rares. Rania Pantilieri qui tient un café sur la caldera, où des milliers de passants admirent normalement le coucher de soleil, s’inquiète : « J’ai un loyer de 8000 euros par mois, des factures d’électricité et d’eau, le téléphone à payer... Et les clients manquent cruellement ! ». (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous