Grèce : la nouvelle querelle de Sainte-Sophie fait trembler Athènes

| |

Recep Tayyip Erdoğan prétend vouloir « réparer une grosse erreur » et transformer de nouveau la basilique Sainte-Sophie d’Istanbul en mosquée. La Grèce s’étrangle de rage et dénonce « une nouvelle provocation de la Turquie ».

Par Marina Rafenberg Fin juin, les relations entre la Grèce et la Turquie se sont de nouveau tendues. Le Président Erdoğan a en effet déclaré vouloir réparer « une grosse erreur » en transformant de nouveau la basilique Sainte-Sophie, monument emblématique d’Istanbul, en mosquée. La basilique Sainte-Sophie a été édifiée entre le IVe siècle et le VIe siècle, notamment sous le règne de l’empereur byzantin Justinien. Au XVe siècle, après la conquête ottomane du sultan Mehmet II, elle a été transformée en mosquée. En 1934, le fondateur de la République turque, Mustafa Kemal Atatürk a fait de Sainte-Sophie un musée, inscrit au patrimoine mondial de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous