Grèce : mémoire et survie de la communauté juive de Corfou

| |

Sur l’île de Corfou, vivaient autrefois des juifs romaniotes et d’autres qui parlaient le ladino ou l’italien... Sur les 2000 déportés par les nazis, 167 sont revenus. La communauté se bat pour sa survie, mais elle ne compte plus qu’une soixantaine de membres, majoritairement âgés.

Par Yannick Pasquet Le réalisateur français Claude Lanzmann a consacré une partie de son film Shoah à cette tragédie. Des survivants y ont témoigné, notamment le mari de Rebecca Aaron, qui présida lui aussi longtemps la communauté avant de mourir en 1988. « Nous sommes arrivés à Auschwitz le 29 juin », explique Armando Aaron dans le documentaire. « La plupart ont été gazés dans la nuit ». Seuls 446 hommes et 175 femmes ont été envoyés dans les baraques du camp, soumis au travail forcé. Beaucoup de Juifs de Corfou aujourd’hui sont des enfants de déportés. À la fin de la Guerre, « une cinquantaine de survivants seulement sont revenus à Corfou, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous