Grèce : le camp de Moria ravagé par les flammes

| |

Un incendie s’est déclenché mardi 9 septembre au soir dans le camp surpeuplé de Moria, où s’entassent près de 13 000 personnes. La quasi-totalité du camp a été détruite. Selon les pompiers, il n’y aurait que des blessés légers.

« Divers incendies dans le camp sont signalés et il semble que des fusillades ont lieu », a rapporté sur Twitter l’ONG Stand by me Lesvos mardi un peu avant 23h. « C’est un cauchemar, mais un cauchemar qui aurait pu être facilement évité. » Ce camp, situé dans l’île de Lesbos, héberge quelque 12 700 demandeurs d’asile, quatre fois sa capacité d’accueil. Les feux se sont très vite propagés. « Le feu a atteint l’intérieur du camp principal », a communiqué Stand by me Lesvos vers minuit. « Les structures brûlent. Des milliers de réfugiés paniquent, d’autres évacuent leur colère et leur frustration, tandis que des éléments criminels en profitent pour voler et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous