Grèce : l’obligation vaccinale met-elle la santé en danger ?

| |

10 000 travailleurs de la santé - soit 10% des salariés du secteur - pourraient être suspendus dès mercredi parce qu’ils ne sont pas vaccinés. Au risque de mettre en péril des hôpitaux déjà durement saignés par la crise et les plans d’austérité.

Par Fabien Perrier www.poedhn.gr " /> Alors que le pays est confronté à la quatrième vague de covid-19, médecins, infirmiers et aides-soignants avaient jusqu’au 1er septembre pour se faire vacciner suite à une loi adoptée cet été, rendant la vaccination obligatoire pour tout le personnel de santé, dans le public comme dans le privé. Désormais, les non-vaccinés vont être suspendus de leur travail. C’est ce qu’a confirmé vendredi le ministre de la santé, Thanos Plevris, évoquant, pour sa part, le chiffre de 6412 travailleurs qui refuseraient de se faire vacciner et seraient donc visés par une procédure de suspension - moins que les 10 000 mis en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous