Un été en Grèce (1/6) : les Chants de l’Asphodèle, un voyage dans l’intimité de l’île de Lesbos

| |

Beaucoup d’habitants de Lesbos sont des descendants de réfugiés des années 1920. Ils côtoient désormais les exilés qui espèrent rejoindre l’Europe occidentale. Pendant cinq ans, Agathe Kalfas et Mathias Benguigui ont tenté de percer l’intimité de l’île. Leur ouvrage, Les Chants de l’Asphodèle, mêle photographies et textes poétiques, projetant une lumière de tous les matins du monde sur les corps et les cœurs.

Propos recueillis par Laurent Geslin

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous