Grèce : Kozani, la « Ruhr des Balkans », se prépare à un avenir sans charbon

| |

La lignite, ce devrait être fini d’ici 2028 en Grèce. Voilà une annonce qui fait peur à la région déjà sinistrée de Kozani, où le charbon a longtemps été le moteur économique. Les promesses d’aide à la transition de l’Union européenne et du gouvernement ne suffisent pas à convaincre. Reportage.

Par Marina Rafenberg La région de Kozani a longtemps été surnommée la « Ruhr des Balkans ». Il n’y a pas si longtemps, cette terre du nord de la Grèce était la troisième plus grande productrice de charbon d’Europe. C’était avant que le gouvernement grec ne s’engage à tourner définitivement la page de la lignite d’ici 2025, afin d’anticiper les exigences européennes de neutralité carbone d’ici 2050. La guerre en Ukraine a quelque peu changé la donne, mais le ministre de l’Environnement assure que l’objectif zéro lignite est désormais fixé à 2028. En Macédoine occidentale, les gens ne voient pas d’un très bon œil l’arrêt de cette filière qui donnait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous