Grèce 1821-2021 (2/5) | Les Aroumains et la naissance de l’État grec moderne

| |

Il y a 200 ans, le 25 mars 1821, commençait la guerre d’indépendance grecque. Or, beaucoup des premiers combattants de cette révolte étaient eux-mêmes issus de la communauté aroumaine. Focus sur trois personnages majeurs, Rigas Velestinlis, Ioánnis Koléttis et Giorgakis l’Olympiote. Second volet de notre série.

Par Nicolas Trifon « Nã loãmu fumeljlj shi fara pi gushi » [Nous avons fait le malheur de nos familles, de notre peuple], se lamentaient les anciens combattants de la révolution grecque rencontrés par le jeune Ioan Caragiani à Athènes, où il venait d’arriver en 1856 des montagnes du Pinde pour étudier les lettres hellènes. Ce genre de lamentations devait être fréquent en ces temps déjà marqués par le clientélisme et la corruption mais, en l’occurrence, le jeune étudiant et ses interlocuteurs s’entretenaient non pas en grec mais en aroumain, ce qui conférait à leurs récriminations un accent particulier. « Ce n’est pas pour cette Hellade que nous (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous