Golfe de Piran : des artistes mêlent les eaux croates et slovènes

| |

Comment railler l’interminable querelle frontalière qui empoisonne les relations entre Ljubljana et Zagreb ? Les artistes Marko Brecelj et Ante Kuštre ont imaginé une performance antinationaliste pour mélanger les mers de leurs pays respectifs. Pendant ce temps, la diplomatie piétine.

Par la rédaction « Salut Ante ! J’apporte avec moi huit litres d’eau de mer puisée il y a trois heures dans deux bidons en plastique transparent. » Voilà ce qu’annonçait le 12 janvier le chansonnier, poète, performeur et militant slovène Marko Brecelj à son ami Ante Kuštre, un artiste de Split. Après avoir rendu un dernier hommage au journaliste Predrag Lučić, Marko Brecelj a mélangé ces huit litres de mer « slovène » à la mer « croate », sur la célèbre plage splitoise de Bačvice. En déversant ainsi la « mer slovène » dans les eaux croates, Marko Brecelj a mis un point final à une performance intitulée « Procédure arbitraire – division des mers ». La première (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous