Gangs en Serbie : les aveux embarrassants d’un criminel proche du régime Vučić

|

Veljko Belivuk, le chef d’un groupe criminel soupçonné d’être proche du pouvoir, a menacé de passer aux aveux et de révéler sa participation à trois affaires non résolues qui ont fait scandale en Serbie ces dernières années, dont deux meurtres. En pleine campagne électorale, voilà qui gêne le président Vučić.

Par la rédaction (Avec BalkanInsight) - Veljko Belivuk, l’un des chefs des Janjičari, un groupe supporters de football notoirement connu pour ses liens avec le Parti progressiste serbe (SNS) au pouvoir, a proposé d’être témoin dans plusieurs affaires criminelles médiatisées de ces dernières années. Incarcéré depuis février 2021, « Velja Nevolja » (Velja l’embrouille) se dit prêt à faire des révélations sur l’assassinat en 2018 d’Oliver Ivanović, un politicien de l’opposition serbe du Nord du Kosovo, la mort suspecte en 2018 de l’avocat Vladimir Cvijan, un ancien associé du Président Aleksandar Vučić, ainsi que les démolitions nocturnes du quartier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous