Gangs en Serbie : coup de filet chez des hooligans proches du pouvoir

| |

Enlèvements, meurtres, trafic de drogues, blanchiment d’argent... Un vaste coup de filet a été mené contre les Principi, un groupe d’ultras du Partizan Belgrade. Un gang qui entretiendrait d’étroites relations avec les plus hautes autorités policières et politiques.

(Avec Krik) - Une enquête a été ouverte à Belgrade le 5 février contre le chef des Principi, un groupe d’ultras du Partizan proche du clan mafieux monténégrin de Kavac, ainsi que contre 21 de ses associés. La veille, Veljko Belivuk avait été interpellé à l’aube lors d’une importante opération policière, de même qu’une dizaine d’autres membres du groupe : tous sont accusés d’être impliqués dans au moins trois meurtres. Selon les détails de l’enquête, que Krik a publiés en exclusivité, le gang attirait ses victimes dans une maison spécialement destinée à leur mise à mort, à Ritopek, dans la banlieue de Belgrade, avant de nettoyer les traces à l’aide de produits (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous