Gangs en Serbie : ces jeunes délinquants qui disparaissent les uns après les autres

| |

En deux ans, quinze jeunes proches des milieux criminels liés aux clubs de football serbes ont disparu. Jusqu’à présent, ces disparitions ne semblaient guère inquiéter la police, du moins jusqu’à l’arrestation récente de Veljko Belivuk, le chef du gang des Principi. Les parents ont décidé de témoigner. Récits.

Traduit et adapté par la rédaction (article original) « Je ne demande pas qu’on s’apitoie, je veux juste connaître la vérité », martèle Gordana Marjanović. « On dit que l’incertitude est difficile à vivre, mais ce serait encore plus difficile d’apprendre qu’il est mort. » Son fils Filip est l’un des quinze jeunes ayant disparus en Serbie ces deux dernières années. Des disparitions qui seraient liées à des règlements de comptes entre groupes criminels. On présume qu’ils ont été tués, mais les parents continuent à espérer qu’on les retrouvera vivants. Seul un cas a été confirmé, celui d’Aleksandar Halabrin, dont le corps a été retrouvé fin 2020 dans un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous