Football : les 10 joueurs des diasporas yougoslaves à la Coupe du Monde au Qatar

| |

Comme en 2018, la Croatie et la Serbie sont les deux seules nations issues de l’implosion de la Yougoslavie à participer à la Coupe du Monde. Mais pas moins de dix joueurs originaires de l’ancienne fédération ont foulé les terrains du Qatar avec d’autres sélections. Revue d’effectif.

Par Simon Rico L’Australie et la Suisse comptent pas moins de quatre joueurs binationaux venus de l’ancienne Yougoslavie dans leur sélection. Les États-Unis et le Canada en ont un chacun. Certains sont nés dans les Balkans, d’autres sont des immigrés de deuxième ou de troisième génération. Mais tous ont la double-nationalité, celle de leur pays d’accueil et de celui de leurs ancêtres. Parfois, la situation est même un peu plus compliquée. Christian Pulišić (États-Unis) Le deuxième prénom de Christian Pulišić, c’est Mate. Celui de son grand-père, qui a quitté l’île d’Olib, au large de Zadar, pour rejoindre les États-Unis. Le milieu offensif de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous