Football : la Serbie s’offre comme « terrain neutre » pour la Biélorussie

| |

Sanctionnée par l’UEFA pour son rôle dans la guerre en Ukraine, la Biélorussie doit jouer ses rencontres à domicile sur « terrain neutre », à huis clos. La Serbie, qui refuse de s’aligner sur les sanctions occidentales, a mis à disposition le stade de Novi Sad afin que sa sélection nationale dispute la Ligue des nations. Cette décision n’aurait « aucune connotation politique ».

Traduit par Nikola Radić (article original), adapté par la rédaction. En raison de l’implication de la Biélorussie dans la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, sa sélection nationale de football ne peut plus disputer aucune compétition européenne à domicile. Mais contrairement à la Russie, qui a été totalement suspendue, l’Union des associations européennes de football (UEFA) a autorisé l’équipe nationale et les clubs biélorusses à participer aux compétitions, à condition de trouver un « terrain neutre » et de jouer à huis clos. En l’occurrence, la Serbie a décidé de mettre à disposition de la sélection biélorusse le stade de Novi Sad. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous