Racisme dans le football : avec l’affaire Everton Luiz, la Serbie à nouveau sous le feu des critiques

| |

Les images d’Everton Luiz, le Brésilien du Partizan Belgrade, sortant en larmes du terrain du FK Rad après avoir été victime d’insultes racistes pendant tout le match ont fait le tour du monde. Si la Serbie est à nouveau pointée du doigt pour le caractère inqualifiable de certains de ses supporters, quels sont les enjeux sous-tendus par cet incident ? L’analyse de Loïc Trégourès.

Par Loïc Trégourès Dimanche, un match de football entre le FK Rad Belgrade et le Partizan Belgrade a été marqué par des incidents à caractère raciste entre le public local et le joueur brésilien du Partizan Everton Luiz, qui est sorti en larmes du terrain. Provoqué tout au long de la partie, Everton Luiz a répondu aux supporters par des gestes déplacés, ce qui lui a d’ailleurs valu un carton jaune. Les joueurs du FK Rad se sont aussi agacés et des échauffourées ont ensuite éclaté entre les différents acteurs du match et les stadiers, entrés nombreux sur le terrain pour ramener le calme. Ce qui n’était sans doute pas prévu de la part des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous