Football : avec la mort d’Ivica Osim, les Balkans perdent une légende

|

C’est un des plus grands noms du football yougoslave qui s’en est allé. Ivica Osim est décédé ce dimanche matin à Graz, à l’âge de 81 ans. Retour sur la carrière d’un milieu offensif devenu entraîneur, un sportif intègre et respecté, qui s’est toujours battu contre les nationalismes.

Par la rédaction Né à Sarajevo en 1941, Ivan dit Ivica Osim a grandi dans le quartier de Grbavica, où il a fait ses débuts dans le grand club du coin, le Željezničar. C’est sous ce maillot qu’il a commencé sa carrière de milieu offensif, lors de la saison 1959-60. Il y a joué onze saisons professionnelles, pour 250 apparitions officielles et 75 buts. En 1970, Ivica Osim a pris la route de la France, où il a joué pour Strasbourg, Sedan et Valenciennes. Le dernier entraîneur de la Yougoslavie Fin technicien, celui qu’on surnommait « Strauss » pour ses blonds cheveux a aussi fait le bonheur de l’équipe nationale yougoslave, avec huit buts (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous