« Vive l’Istrie et la Dalmatie italiennes » : scandale en Croatie et en Slovénie

| |

« Vivent l’Istrie et la Dalmatie italiennes » : c’est ainsi que le président du Parlement européen, le conservateur Antonio Tajani, a conclu son discours lors des commémorations annuelles organisées à Basovizza, près de Trieste, pour la Journée du souvenir des victimes des foibe, tuées à la fin de la guerre par les partisans.

Par Chloé Billon (Avec vijesti.hrt.hr et novilist.hr) - Avant la cérémonie, le président du Parlement européen, Antonio Tajani (Forza Italia, PPE) avait appelé sur twitter les Italiens à « ressentir un devoir moral et, le drapeau tricolore sur le cœur, à assister aux commémorations de la Journée du souvenir des victimes des massacres de foibe et de l’exode d’Istrie, de Rijeka et de Dalmatie ». Puis il a effacé ce tweet. Plus tard, il a posté sur Facebook une retransmission live de la cérémonie et de son hommage aux victimes « qui ont été tuées par ceux qui portaient l’étoile rouge sur leur uniforme, qui ont été tuées parce qu’elles refusaient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous