Roumanie : l’Etat ressort quasiment innoncenté du procès Colectiv

| |

Six ans et demi après l’incendie du club Colectiv qui a causé la mort de 65 personnes et entraîné un mouvement de protestation de masse, le procès s’est terminé. Un épilogue au goût amer pour de nombreux citoyens roumains, avec un triste constat : « rien n’a changé », ni dans le système hospitalier, ni dans la corruption endémique du pays. Compte-rendu.

Par Florentin Cassonnet Jeudi 12 mai, après plusieurs mois de report, les condamnations définitives ont été prononcées dans le dossier Colectiv. L’affaire est ainsi classée six ans et six mois après le tragique incendie du club du secteur 4 de Bucarest, dans lequel 65 personnes sont mortes et 146 autres ont été mutilées à vie, des gens qui étaient venus assistés à un concert de rock. Au total, les 12 prévenus ont écopé de 112 ans de prison, avec 50 millions d’euros de dommages et intérêts à verser aux victimes, a décidé la Cour d’appel de Bucarest. Les trois propriétaires du club Colectiv ont reçu 6, 8 et 11 ans de prison ; les deux artificiers (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous