La « route des Balkans » redevient la principale voie d’accès vers l’UE

|

La hausse des franchissements illégaux des frontières extérieures de l’UE via les Balkans occidentaux est brutale : +167% par rapport à 2021 entre janvier et mai. C’est ce que révèle un rapport de Frontex. Malgré les refoulements violents et massifs des polices locales.

Par la rédaction « En mai, le nombre de migrants irréguliers détectés depuis les pays des Balkans occidentaux a plus que doublé pour atteindre 12 088 », indique Frontex, l’agence européenne chargée de surveiller les frontières, dans un communiqué paru le 13 juin. Les principaux pays d’origine de ces exilés sont la Syrie et l’Afghanistan. Entre janvier et mai 2022, l’agence européenne de surveillance des frontières a enregistré au total 40 675 traversées illégales via la « route des Balkans », près de trois fois le chiffre de la même période en 2021 et près de la moitié des 86 420 franchissements irréguliers des frontières de l’UE. Ces chiffres ne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous