Eurovision 2018 : les pays des Balkans finissent loin derrière la gagnante israélienne

|

Cette année, c’est Israël qui sort vainqueur du concours de l’Eurovision. Les représentants des cinq pays des Balkans encore en lice pour la finale arrivent loin derrière, mais notons que les candidats albanais, serbes et slovène n’ont pas chanté en anglais mais dans leur langue maternelle.

Par la rédaction C’est l’Israélienne Netta Barzilai, 25 ans, qui a remporté la 63e édition de l’Eurovision, samedi 12 mai sur la scène de l’Altice Arena de Lisbonne, au Portugal. Son titre Toy était inspiré du mouvement #metoo. Le premier pays des Balkans est la Moldavie qui arrive en 10e position, suivie de l’Albanie (11e), dont le candidat Eugent Bushpepa s’était vu censurer par la télévision chinoise lors de la demi-finale, en raison de ses nombreux tatouages au bras. La Bulgarie et le groupe Equinox, spécialement formé pour le concours, arrive 14e, la Serbie se place à la 19e position. Ses très populaires représentants, Sanja Ilić and (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous