Valorisation des déchets dans les Balkans : la Slovénie au top, la Serbie au plus bas

| |

La Slovénie valorise 93% de ses déchets, la Serbie à peine 4%. Mais le Monténégro et le Kosovo font encore moins bien. Candidats à l’intégration, les Balkans occidentaux sont encore bien loin des standards écologiques de l’UE.

Traduit et adapté par Nikola Radić (article original) En 2018, la Serbie ne valorise que 4% de ses déchets, l’un des taux les plus bas d’Europe. Selon les données publiées par Eurostat, la Roumanie (3,5 %) et la Bulgarie (2,9 %) sont les deux seuls États membres à faire encore moins bien. Mais ce sont le Monténégro et le Kosovo qui ferment la marche de ce classement avec plus de 99% de leurs déchets qui finissent dans des décharges. Les pays du sud-est de l’Europe sont tous très loin de la moyenne des 27 (49,4%), à l’exception notable de la Slovénie, pour qui le taux de réutilisation des déchets atteint des sommets : 93%. Selon les données (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous