Covid-19 : et si la Croatie avait fabriqué son propre vaccin ?

| |

Quatre mois après le début officiel de la campagne de vaccination, à peine 2,5% des Croates ont reçu leurs deux doses. Cet échec a relancé la polémique sur la destruction méthodique de l’Institut d’immunologie. Un fleuron de la santé publique reconnu, notamment, pour son vaccin contre la variole.

Par Dimša Lovpar Sous le feu des critiques pour sa piteuse gestion de la crise de Covid-19, et notamment le ratage de la campagne de vaccination, le gouvernement conservateur d’Andrej Plenković fait aussi face au retour de la polémique sur ses errements concernant l’Institut d’immunologie. En 2018, le Premier ministre avait été accusé de saborder ce fleuron de la santé publique nationale, sorte d’Institut Pasteur croate. Aujourd’hui, l’annonce de sa revitalisation, en pleine pandémie, vient douloureusement rappeler la nécessité d’une vision stratégique, déconnectée des intérêts financiers à court terme, pour le secteur de la santé. Une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous