La Macédoine va-t-elle reperdre le Nord ?

En juin 2018, les Premiers ministres grec et macédonien, Alexis Tsipras et Zoran Zaev, trouvaient un accord mettant fin à 27 ans de conflit entre Athènes et Skopje autour du nom de « Macédoine du Nord ». Une appellation que la nouvelle présidente de la République, Gordana Siljanovska-Davkova, élue le 8 mai 2024, refuse d’utiliser au risque de rallumer le conflit avec la Grèce.

Les dates clés : 8 septembre 1991 : Référendum pour l’indépendance de la République de Macédoine. Avril 1993 : Admission à l’Onu sous le nom provisoire d’Ancienne république yougoslave de Macédoine (ARYM/ FYROM). 1995 : Signature d’un accord avec la Grèce, sous la pression américaine, qui permet la levée de l’embargo qui asphyxiait jusque-là le pays. Dans le même temps, Skopje adhère au Conseil de l’Europe et à l’Osce, ainsi qu’au partenariat pour la paix de l’Otan. Juillet 2017 : Reprises des relations diplomatiques avec Athènes sur de nouvelles bases après la formation du gouvernement social-démocrate de Zoran Zaev. 14 et 21 (…)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous