Croatie-Slovénie : 200 plongeurs nettoient la baie de Piran

|

Une équipe de 200 plongeurs de tous âges, venus de Slovénie, de Croatie et de Bosnie-Herzégovine a entrepris de nettoyer la baie de Piran, une zone à la souveraineté toujours contestée entre Zagreb et Ljubljana. Activement soutenue par les pouvoirs publics, l’action visait aussi à sensibilier l’opinion sur la pollution de l’Adriatique et de la Méditerranée.

Par Charles Nonne Baptisée Čiščenje brez meja / Čišćenje bez granica — « nettoyage sans frontières » — l’opération a rassemblé plus de 200 plongeurs slovènes, croates et même bosniens le week-end dernier, soit plus d’une trentaine de clubs et d’associations de plongée, sans oublier une « éco-patrouille » d’une cinquantaine d’enfants plongeurs, sous la supervision d’un instructeur. L’objectif était de nettoyer les fonds marins de la baie de Piran, côté slovène comme croate, de façon indiscriminée, entre les villes de Piran (Slovénie) et de Savudrija (Croatie). Au total, 50 kilomètres carrés ont été ratissés par les plongeurs. 80% des déchets trouvés proviennent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous