Grèce : en Crète après le séisme, des peurs et des interrogations

| |

Le séisme de magnitude 6 qui a frappé la Crète le 27 septembre a fait un mort, onze blessés et de nombreuses destructions. Si les tremblements de terre sont fréquents dans la région, certains habitants notent que les séismes se sont multipliés ces derniers mois et soupçonnent les travaux d’aplanissement à grands coups de dynamite pour faire place au nouvel aéroport. Reportage.

Par Fabien Perrier « J’étais à mon bureau en train de travailler sur mon ordinateur quand j’ai d’abord vu les meubles danser, puis tous les livres me sont tombés dessus. Par chance, je n’ai rien eu de grave, mais c’était un tremblement de terre violent et long », raconte Iraklis Galanakis. Sa maison n’a pas subi de dommages malgré un séisme de magnitude 6 sur l’échelle de Richter, ce lundi 27 septembre à 9h17, heure locale, à Arkalochori, agglomération agricole de 10 000 habitants à une trentaine de kilomètres d’Héraklion, le chef-lieu de Crète. Le domicile d’Iraklis Galanakis a également résisté aux dizaines de répliques qui ont suivi le premier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous