Electricité : pourquoi le courant ne passe-t-il toujours pas entre le Kosovo et la Serbie ?

| |

La nouvelle a fait le buzz européen toute la journée du 7 mars : si les horloges se dérèglent, ce serait parce que le Kosovo aurait réduit sa fourniture d’énergie au réseau européen ENTSO-E. Cette information, difficile à vérifier, renvoie au bras de fer qui oppose toujours Belgrade et Pristina sur les questions énergétiques malgré les accords signés à Bruxelles. Explications.

(Avec BIRN) — En 2015, la Serbie et le Kosovo signaient à Bruxelles un accord obligeant le Kosovo à autoriser la Compagnie nationale d’électricité serbe (EPS) à mettre en place un fournisseur d’électricité au Kosovo. Cependant, à ce jour, Elektroprivreda Srbije n’a toujours pas été enregistrée et n’a donc pas pas reçu de licence de la part des autorités compétentes du Kosovo. Selon Edita Tahiri, la ministre en charge du dialogue avec Belgrade, la compagnie serbe aurait bien déposé sa demande d’agrément, mais sous une forme qui violait la législation du Kosovo, en omettant de préciser qu’elle opérait sur le territoire du Kosovo. Depuis la fin de la guerre, en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous