Élections municipales et régionales en Grèce : une vague conservatrice s’abat sur le pays

| |

Les résultats du deuxième tour des élections régionales et municipales, dimanche soir, ont confirmé la grande avance dont bénéficie le parti conservateur Nouvelle démocratie. Un mauvais signe pour Syriza en vue des législatives anticipées prévues le 7 juillet.

Par Marina Rafenberg Dimanche soir, la carte de la Grèce s’est recouverte de bleu, couleur de la Nouvelle démocratie (ND, droite). Le parti conservateur a remporté douze des treize régions grecques. Seule la Crète a été remportée par Stavros Arnaoutakis, avec le soutien du Kinal (socialistes) et de Syriza. L’Attique, la région d’Athènes, qui avait été remportée aux dernières élections par Syriza, passe de nouveau à droite. La gouverneure Rena Dourou, élue en 2014, avait notamment été très critiquée pour la désorganisation de la région lors de l’incendie de Mati l’été dernier, qui a fait 102 morts. Le candidat de droite, Giorgos Patoulis, est ainsi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous