Revue de presse • élections en Allemagne : les Grecs ne regretteront pas Merkel

| |

La presse grecque revient sur les relations difficiles d’Athènes avec l’Allemagne, fer de lance des politiques d’austérité imposées à la Grèce. De cette histoire ressort une conviction, résignée : la politique du « über alles » – l’Allemagne d’abord – restera de mise, quelle que soit la coalition au pouvoir.

Par Fabien Perrier Pour la presse grecque, les élections qui se sont déroulées dimanche en Allemagne avaient un enjeu de taille. Comme le rappelle le quotidien Ta Néa, elles ont un impact tant pour l’Allemagne que pour la Grèce et l’UE. Et, pour l’instant, tout se résume à un mot : « incertitude ». Ainsi, le journal Naftemporki estime que « le grand vainqueur de ces élections est l’incertitude ». Dans ce contexte, les Grecs regretteront-ils la chancelière sortante ? Dès la veille des élections, le ton était donné : pas vraiment. Les journaux et sites grecs relayaient abondamment deux nouvelles. L’une concernait un sondage publié en Allemagne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous