Réfugiés : échec de la mission de médiation bulgare à Ankara

| |

Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov s’est rendu à Ankara pour tenter de convaincre le Président turc de participer à un sommet de l’Union européenne à Sofia sur la crise des migrants. Mais Recep Tayyip Erdoğan a dit « non », refusant de rencontrer le Premier ministre grec Mitsotakis et exprimant sa colère contre les Européens.

Par Alexandre Lévy Le Premier ministre bulgare Boïko Borissov est rentré bredouille d’Ankara, où il s’était rendu en urgence lundi 2 mars pour évoquer la crise des migrants avec le Président Recep Tayyip Erdoğan. Son ambition était de convaincre le chef de l’État turc de participer dans les prochains jours à Sofia à un sommet avec des représentants de l’Union européenne. « Mais son refus de s’asseoir à la même table que le collègue grec Kyriakos Mitsotakis a refroidi mon enthousiasme », a-t-il expliqué lors de la conférence de presse à l’issue de la rencontre. De son côté, le Président turc s’en est vivement pris aux Européens, affirmant que la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous