Dušan Drašković, le coach yougoslave qui a révolutionné le football en Équateur

| |

Nul n’est prophète en son pays. Voilà un proverbe qui sied à merveille à Dušan Drašković. Entraîneur de seconde zone en Yougoslavie, le Monténégrin est devenu une légende en Équateur. À son arrivée en 1988, la petite nation sud-américaine enchaînait les défaites. Grâce à ses méthodes révolutionnaires, l’équipe participe à une quatrième Coupe du monde en 20 ans. L’histoire d’« el profesor ».

Par Simon Rico (Avec Balkan Insight) - Le 20 novembre, l’Équateur a sèchement battu (2-0) le Qatar, l’équipe hôte de cette Coupe du Monde 2022 si contestée. À Guayaquil, la deuxième ville du pays, sur le littoral pacifique, un vieux monsieur suit avec attention chaque match de la Tri, l’équipe d’Équateur de football. Pour des raisons de santé, Dušan Drašković, 83 ans, n’a pas pu se rendre à Doha. Né à Banja Luka dans une famille monténégrine, il a mis pour la première fois le pied en Équateur le 5 mars 1988. À l’époque, il possédait la nationalité yougoslave et ne parlait que quelques mots d’espagnol. « Dans l’avion, j’avais demandé à une femme (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous