Droits LGBTI en Roumanie : ça avance, mais faut pousser

| |

Boostés par l’échec du référendum sur la famille, les droits des personnes LGBTI progressent en Roumanie. Il reste de nombreuses résistances, une homophobie et une transphobie institutionnelles, mais un groupe d’activistes expérimentés est en train de faire bouger les lignes, aidés par l’arrivée d’une nouvelle génération de jeunes LGBTI, plus libres d’esprit.

Par Florentin Cassonnet Ça fait des années qu’Accept transmet des projets de loi sur le partenariat civil au Parlement. Il y en a eu huit, le dernier date d’octobre 2018, juste après le référendum. « Le projet qu’on a proposé est très compréhensible et assure l’égalité des couples de même sexe, avec les mêmes droits dans le domaine de l’héritage, de l’assistance sociale, des retraites, du statut des biens communs... Certaines dispositions du partenariat civil sont même plus adaptées à la vie moderne que le contrat de mariage, avec par exemple des provisions pour les femmes victimes de violences conjugales qui ont besoin de casser le contrat (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous