Drogue et politique en Albanie : l’ancien ministre de l’Intérieur Saimir Tahiri échappe à la prison

|

Le parquet avait requis contre lui une peine de douze ans de prison, mais Saimir Tahiri, est ressorti libre du tribunal de Tirana. Il était accusé de « trafic international de drogues ». Un verdict que l’opposition qualifie de « honteux ».

Par la rédaction Saïmir Tahiri va-t-il passer entre les gouttes ? Le parquet de Tirana avait requis 12 ans de prison contre l’ancien ministre de l’Intérieur albanais pour trafic international de drogue, mais ce dernier a finalement été exonéré des charges les plus lourdes pesant contre lui, le tribunal le reconnaissant uniquement coupable d’« abus de pouvoir », tout comme Jaeld Cela, l’ancien responsable de la police de Vlora, jugé en même temps. Un verdict qualifié de « honteux » par Lulzim Basha, le chef du Parti démocratique (PD), la principale formation d’opposition. « Cela montre comment [le Premier ministre] Edi Rama a protégé Tahiri... (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous