Photographie : Dragoljub Zamurović, documentaliste vagabond de la Serbie

| |

Le photographe Dragoljub Zamurović a sillonné la planète mais c’est la société serbe qu’il ne cesse de documenter, encore et encore, jusqu’aux dernières manifestations des étudiants de l’Université de Belgrade. Pour le Courrier des Balkans, il a commenté quelques unes de ses images.

Par Nikola Radić C’est l’un des photographes les plus célèbres de Serbie et l’infatigable chroniqueur de la vie quotidienne de son pays. Né en 1947 à Niš, Dragoljub Zamurović s’initie d’abord au dessin, mais ce sont National Geographic et LIFE qui le poussent à se lancer dans la photographie. En 1991, le magazine américain publie pour la première fois l’une de ses images, « le moment le plus heureux de ma carrière », explique celui qui se cache sous le pseudonyme Art Zamur. Ces dernières décennies, Dragoljub Zamurović a sillonné la planète, de l’Inde à l’Italie, de la Turquie à la Belgique, en passant par l’Azerbaïdjan. Des milliers de ses clichés ont été (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous