Disparition de Vladimir Gligorov, fin analyste de la « transition » dans les Balkans

| |

Il était l’un des intellectuels les plus connus de l’espace yougoslave, politologue et économiste, fils du premier président macédonien Kiro Gligorov. Vladimir Gligorov est mort le 27 octobre à Vienne, où il vivait depuis 30 ans.

Traduit par la rédaction (article original) Retrouvez quelques articles de Vladimir Gligorov traduits par le Courrier des Balkans en liens dans la rubrique « À lire également ». L’économiste et politologue Vladimir Gligorov est décédé le 27 octobre à Vienne. Né en 1945 à Belgrade, où il a fait ses études de premier cycle et de troisième cycle, il a obtenu un doctorat de l’université Columbia de New York en 1977. Avant le déclenchement des guerres de Yougoslavie, il travaillait à la Faculté des sciences politiques et à l’Institut d’économie de Belgrade, puis il s’est installé à Vienne, où il était chercheur à l’Institut d’études économiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous