Diaspora : ces Albanais qui soutiennent l’arrivée au pouvoir des néofascistes en Italie

| |

Anticommunisme, attachement aux « valeurs familiales traditionnelles » : beaucoup d’Albanais se sont réjouis de la victoire de l’extrême-droite en Italie, y compris des musulmans conservateurs, malgré l’islamophobie exaltée de Giorgia Meloni. Certains, immigrés en Italie depuis des décennies, rejettent aussi les « nouveaux venus »

Traduit et adapté par Simon Rico (Article original) Le 25 septembre 2022, les Italiens ont placé le parti Fratelli d’Italia en tête des législatives. Un résultat qui fera date : ce résultat a permis à Giorgia Meloni de devenir la première femme à diriger le gouvernement italien, et c’est la première fois depuis la mort de Benito Mussolini en avril 1945 qu’un parti fasciste prend le pouvoir en Italie. Lorsque les résultats ont commencé à tomber ce dimanche soir-là, j’ai vu des messages émanant de la diaspora albanaise en Italie et de certaines éminentes personnalités kosovares célébrer sur les réseaux sociaux cette victoire des néofascistes. En (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous